Les enquêtes de victimation comme outil de la connaissance du monde étudiant

Parution d’un article intitulé « Les étudiant·e·s sont-ils en sécurité ? Les enquêtes de victimation comme outil de la connaissance du monde étudiant » dans la revue Champ Pénal /Penal Field.

Cet article montre le bien-fondé du recours aux enquêtes de victimation pour une connaissance du monde étudiant en France. L’auteur, Pierre-Olivier Weiss, constate que la littérature scientifique française apporte finalement peu d’éléments sur la réalité des étudiants concernant les questions de sécurité. À partir de là, il cherche à démontrer que les enquêtes anglo-saxonnes peuvent être un appui et ainsi être transposées aux campus nationaux. À l’heure où les discussions sur la sécurité des campus tendent à conclure à leur imperméabilité vis-à-vis de leur environnement immédiat comme solution miracle, il apparaît utile de se doter d’outils mesurant la délinquance, les incivilités et les peurs de leurs usagers pour mieux comprendre, mieux protéger et mieux agir. La fin programmée de l’enquête « Cadre de vie et Sécurité (CVS) » est une justification supplémentaire pour repenser l’outil et les terrains sur lesquels il pourrait s’appliquer.

À lire ici en intégralité : https://journals.openedition.org/champpenal/12715.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :